Biographie

Biographie Emilie Mouret [auteur – interprète]

emilie-mouret-1emilie-mouret

Cours de piano classique de 7 à 13 ans, écriture des premières chansons à 15 ans, cours de guitare de 15 à 18 ans, cours de chant à 20 ans auprès de Mama Béa Tékielski, obtention d’une Licence de Lettres Modernes à 21 ans, cours de chant auprès de Maggy Villette aujourd’hui : tout dans le parcours d’apprentissage d’Émilie tend à la ramener vers l’écriture et la musique.

En 2001, elle forme le duo Naëlys, qui remporte le Prix SACEM et le Prix du Public aux Amoureux de la Scène (Théâtre du Chien Qui Fume, Avignon). En 2003, le duo se sépare, Emilie entame alors un projet
«solo », et se produit seule sur scène lors de divers festivals et tremplins. En 2004, elle obtient le 1er prix auteur compositeur interprète dans le cadre du Festival de la Chanson Française, remis par Nicole Croisille.

En 2007, commencent une collaboration et un travail qui dureront 6 ans : Jane Bréduillard au chant, Baccherini à la composition, Emilie Mouret et Nathalie Kaufmann aux textes. Le projet « La Jeanne » est né.

L’album sortira en Aout 2013 (Quart de Lune / Beuscher Arpège / L’Autre Distribution).
Le 17 Mars 2014, Emilie Mouret reçoit de l’UNAC (l’Union Nationale des Auteurs et Compositeurs), au côté de Robert Baccherini et Nathalie Kaufmann, le Grand Prix de l’Autoproduction, pour l’album « La Jeanne »:

« c’est du costaud, de la belle écriture, aérienne et littéraire » Michel Kemper – Nos Enchanteurs

« Une perle de belle écriture » La Gazette de Montpellier

«  des vrais mots qui claquent dans la langue de Molière, là on dit bravo » Videomaniac

 

Biographie Roberto Baccherini [guitariste – compositeur ]

Roberto baccheriniRoberto

Il commence la guitare à 13 ans, apprend son Brassens par coeur, puis se frotte à la pop au travers de différents groupes et orchestres de danse.

À 20 ans, il rencontre Béatrice Tékielski qui deviendra « Mama Béa ».  Il travaille sporadiquement à ses côtés, puis participe aux enregistrements et aux tournées, d’abord en tant que guitariste et leader, pour devenir ensuite son réalisateur et compositeur. À Paris, ils se produisent à l’Olympia, Bobino (l’ancien), au Théâtre Sarah Bernard, au Café de la danse. Ils participent à de grands festivals tels que les Francofolies, la Fête de l’Huma (grande scène) et parcourent la France pendant douze ans (1500 concerts). Leur collaboration s’achève en 1992. Baccherini travaille alors en tant que guitariste et/ou réalisateur avec divers artistes : Paulo Mondano, Les Balayeurs du désert/Royal Deluxe.

La suite de sa carrière tourne autour de deux axes : d’une part l’écriture et l’interprétation de ses propres chansons avec la sortie de trois albums, d’autre part la composition de musiques de films documentaires pour le réalisateur Bernard George.

En 2014, il compose et réalise l’album « La Jeanne » , qui aboutira sur le prix UNAC 2014 du meilleur album autoproduit:

« une guitare fine, des compositions subtiles » MaXoE

« excellent guitariste et compositeur, à qui l’on doit les albums à sensation de Mama Béa» Starzik

« des mélodies qui fusent, des rythmes qui sautillent » Videomaniac

Il lance aujourd’hui son nouveau projet au côté d’Emilie Mouret: Les Guetteurs de Ciel.